• Convalescence dans notre clinique en Tunisie
    Tunisie Esthetic
    Aide, assistance, perfection
  • Bloc opératoire
    Le confort de séjour
    et de convalescence
  • Chirurgien de Tunisie Esthetic
    Meilleurs chirurgiens
    diplômés en France ou aux U.S.A
  • Equipe médical de Tunisie Esthetic
    Personnel médical
    hautement qualifié et expérimenté
  • Equipement médical de notre clinique partenaire
    Equipements médicaux
    ultra-modernes

arthroscopie de l’épaule en Tunisie

title

Arthroscopie de l’épaule en Tunisie c'est quoi ?

artrhoscopie epaule arthroscope tunisie prix tarif pas cherL’arthroscopie fait partie de l’endoscopie. Ce terme regroupe toutes les techniques utilisant une optique capable de voir à l’intérieur du corps. L’arthroscopie est donc une forme d’endoscopie destinée aux seules articulations.

Aujourd’hui, il se peut que le chirurgien décide de créer un espace pour permettre à la caméra d’avoir un accès (endoscopie extra articulaire), par exemple autour des tendons (tendinoscopie).

Comment se présente un arthroscope ?

arthroscope en tunisie



L’arthroscope est un tube de 2, 3, 5 ou 7 mm de diamètre dans lequel se trouvent des lentilles. Ce tube contient un câble de fibre optique relié à une source lumineuse pour éclairer à l’intérieur du corps ainsi qu’un tuyau laissant passer un jet de sérum physiologique pour nettoyer.

Principe de l'arthroscopie en Tunisie

Initialement utilisée à des fins diagnostiques, l’arthroscopie est actuellement essentiellement opératoire, c’est-à-dire qu’elle permet d’effectuer des gestes chirurgicaux sans ouverture importante. L’opération se pratique sous anesthésie générale ou locorégionale en salle d’opération.

Deux incisions au minimum sont nécessaires, l’une pour recevoir l’arthroscope et l’autre pour faire passer les mini instruments chirurgicaux. En général, les incisions sont à peine plus grandes que le diamètre de l’arthroscope. Elles sont si petites qu’elles ne génèrent pas forcément de suture et peuvent se refermer d’elles-mêmes.

Selon le type d’intervention il est aussi probable que le chirurgien intervienne sur différentes zones et doive inciser ailleurs, mais la technique reste toujours très respectueuse du corps humains. Elle permet l’observation et certaines interventions dans la cavité articulaire (ligaments, cartilages, tendons). Aujourd’hui un grand nombre de techniques traditionnelles (dites à « ciel ouvert ») peuvent être réalisées sous arthroscopie.

Arthroscopie ou opération à ciel ouvert en Tunisie?

L’arthroscopie évite la morbidité liée aux lésions créées par l’incision nécessaire à la chirurgie à ciel ouvert et, si le chirurgien décide de réparer, très peu de points de suture seront nécessaires
La technique arthroscopique permet d’atteindre directement la zone à traiter, les chairs, les veines, les os, ne sont traversés que si c’est utile. La convalescence est donc généralement plus courte.
L’anesthésie est également de plus courte durée que lors d’une opération à ciel ouvert, le temps opératoire étant diminué par le temps de suture moins important.
Enfin, il arrive bien souvent que pour soigner une articulation il faille atteindre une zone précise par deux abords différents et opposés. Or, l’arthroscopie permet au chirurgien d’atteindre, la plupart du temps, autant de zones que nécessaire.

Type d'anesthésie pour une arthroscopie en Tunisie

Le type d'anesthésie choisie vous sera précisé en consultation mais peut-être adaptée en fonction des circonstances pré-opératoires immédiates.

Déroulement de l'arthroscopie en Tunisie

Durant l'intervention, trois à cinq incisions seront nécessaires afin d'explorer vos lésions et d'en effectuer la réparation. En fonction des lésions découvertes, des incisions supplémentaires sont toujours possibles et la réparation prévue sous arthroscopie peut parfois être complétée par une chirurgie à ciel ouvert dans le même temps opératoire (mini open) ou différée, en fonction de la décision de votre chirurgien du fait des lésions découvertes.

Le post-opératoire de l'arthroscopie de l'épaule

En post-opératoire immédiat, votre bras sera immobilisé le coude à 90°, dans une écharpe simple, pour une période de trois semaines.Le soir de votre intervention, votre chirurgien passera contrôler dans votre chambre que tout se passe bien.Des traitements antalgiques vous seront donnés par l'infirmière en fonction des prescriptions et de votre demande. La rééducation ne commence qu'au bout de 10 jours ou 3 semaines en fonction de la douleur.Une immobilisation stricte est nécessaire pendant trois semaines. Seuls les mouvements de flexion-extension du coude seront autorisés ainsi que les mouvements de rotation coude au corps, sans jamais aller jusqu'au seuil douloureux.Au bout de 21 jours, l'appareil de contention pourra être retiré le plus souvent dans la journée à la maison et porté la nuit et pour sortir.Aucun mouvement d’élévation du bras ne devra être effectué pendant une période de 45 jours, au risque de déchirer l'appareil tendineux réparé.