Chirurgie de la hernie hiatale

Météo

Partiellement nuageuxMétéo Tunisie| Température 22°| Température ressenti 22°| Humidité 88 %| Vitesse du vent 2 Km/h| Lever de soleil 4:59| Coucher de soleil 19:38|

Chirurgie de la hernie hiatale en Tunisie : Tous les détails sur les prix et les techniques disponibles

hernie hiatale Tunisie



Chirurgie de l'hernie hiatale en Tunisie. Tous les détails sur les prix attractifs, les techniques disponibles.

Qu'est-ce qu'une hernie hiatale ?

hernie hiatale en Tunisie prix tarif pas cherLa hernie hiatale est, comme toute hernie, un orifice dans une paroi. Contrairement aux autres hernies, celle ci n'est pas visible car elle intéresse la paroi entre l'abdomen et le thorax. L'orifice se situe au niveau d'une zone de faiblesse qui est l'endroit oùl'œsophage traverse le diaphragme qui s'appelle le hiatus œsophagien, d'où le terme de hernie hiatale.

Quels sont les symptômes d'une hernie hiatale ?

Les symptômes de la hernie hiatale peuvent varier d'une personne à l'autre, mais voici quelques-uns des symptômes les plus courants :
Reflux acide : Le reflux acide se produit lorsque l'acide gastrique remonte dans l'œsophage, provoquant une sensation de brûlure dans la poitrine, une douleur thoracique, une toux sèche, une irritation de la gorge, une sensation de brûlure dans la bouche et une sensation de goût amer dans la bouche.
Douleur thoracique : La douleur thoracique peut être ressentie dans la région de la poitrine, similaire à une douleur cardiaque.
Difficulté à avaler : Des difficultés à avaler peuvent être ressenties en raison de la présence de l'estomac qui pousse contre l'œsophage.
Ballonnements : Les ballonnements peuvent être ressentis dans la région de l'estomac.
Nausées et vomissements : Des nausées et des vomissements peuvent être ressentis en raison de l'irritation de l'estomac.
Essoufflement : L'essoufflement peut être ressenti en raison de la pression de l'estomac contre le diaphragme.

Comment prévenir une hernie hiatale ?

Il n'y a pas de méthode de prévention garantie à 100 % contre la hernie hiatale, mais voici quelques mesures qui peuvent aider à réduire le risque de développer une hernie hiatale :
Maintenir un poids santé : L'excès de poids peut exercer une pression sur l'abdomen et augmenter le risque de développer une hernie hiatale.
Éviter les aliments déclencheurs : Les aliments qui peuvent causer des brûlures d'estomac et un reflux acide, tels que les aliments gras, épicés et acides, peuvent augmenter le risque de développer une hernie hiatale.
Éviter les repas copieux : Manger de gros repas peut augmenter la pression sur l'estomac et favoriser le reflux acide.
Éviter de fumer : Le tabagisme peut affaiblir les muscles du diaphragme et favoriser le reflux acide.
Éviter de porter des vêtements serrés : Les vêtements serrés peuvent exercer une pression sur l'abdomen et favoriser le reflux acide.
Éviter de se pencher en avant ou de se coucher immédiatement après avoir mangé : Ces positions peuvent augmenter la pression sur l'estomac et favoriser le reflux acide.
Éviter de soulever des objets lourds : Le soulèvement d'objets lourds peut exercer une pression sur l'abdomen et favoriser la formation d'une hernie hiatale.

Comment traiter une hernie hiatale ?

Le traitement de la hernie hiatale dépend de la gravité des symptômes et de la taille de la hernie. Voici quelques options de traitement possibles :
Changements de style de vie : Des modifications du mode de vie peuvent aider à réduire les symptômes de la hernie hiatale. Il est recommandé de perdre du poids, de manger de plus petits repas plus fréquemment, d'éviter de manger avant de se coucher, de s'abstenir de fumer et de limiter la consommation d'alcool.
Médicaments : Les médicaments tels que les antiacides, les inhibiteurs de la pompe à protons et les anti-histaminiques peuvent aider à réduire l'acide gastrique et soulager les symptômes.
Chirurgie : Dans les cas graves où les symptômes ne peuvent pas être contrôlés par les modifications du mode de vie et les médicaments, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. La chirurgie pour une hernie hiatale peut consister à réparer l'hernie et/ou à renforcer le muscle du diaphragme pour empêcher l'estomac de remonter dans l'œsophage.

Y a-t-il des médicaments pour soulager les symptômes d'une hernie hiatale ?

Oui, il existe plusieurs types de médicaments qui peuvent être utilisés pour soulager les symptômes d'une hernie hiatale. Voici quelques exemples :
Antiacides : Les antiacides tels que le bicarbonate de sodium, le carbonate de calcium, l'hydroxyde d'aluminium et l'hydroxyde de magnésium peuvent aider à neutraliser l'acide gastrique et soulager les brûlures d'estomac et l'indigestion.
Inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) : Les IPP tels que l'oméprazole, le lansoprazole et l'ésoméprazole peuvent aider à réduire la production d'acide gastrique en bloquant la pompe à protons de l'estomac, ce qui peut soulager les symptômes de reflux acide et d'indigestion.
Anti-histaminiques H2 : Les anti-histaminiques H2 tels que la ranitidine et la cimétidine peuvent aider à réduire la production d'acide gastrique et à soulager les symptômes de reflux acide et d'indigestion.
Prokinétiques : Les prokinétiques tels que la métoclopramide peuvent aider à améliorer la motilité de l'estomac et de l'œsophage, ce qui peut soulager les symptômes de reflux acide et d'indigestion.

Principe de l'intervention

L'intervention consiste à réduire la hernie (remettre l'estomac dans l'abdomen) et à rétrécir l'orifice (rapprochement des piliers du diaphragme) en laissant passer l'œsophage sans trop le serrer.

Comment se déroule la chirurgie ?

L'hospitalisation est programmée la veille de l'intervention.Chez l'homme, il est habituel mais pas systématique de faire une dépilation entre l'ombilic et la ligne mammelonnaire.L'intervention est réalisée le plus souvent sous coelioscopie et dure en général de 1h20 à 2h. Le nombre de trocart est de 5 (5 petits trous). Il y a parfois un redon (tuyau de plastique qui sort par le flanc gauche) et une sonde vésicale est laissée pendant les 24 à 48 premières heures(en fonction des patients et des opérateurs).

Quels sont les suites opératoires ?

Dès le lendemain de l'opération, on vérifie l'absence d'anomalie du montage par une radiographie.Cet examen consiste à faire avaler au patient un produit radio-opaque. si cet examen est normal, l'infirmière procède a l'ablation de la sonde d'aspiration gastrique après avis du chirurgien.Le surlendemain (J2), la sonde vésicale et le redon sont retirés et une consultation avec la diététicienne est organisée.Elle prescrit pour le premier mois post opératoire des repas fractionnés et moulinés. Les gélules et les gros comprimés doivent être soit ouvert soit broyés. Il est préférable d'éviter les boissons gazeuses qui distendent l'estomac. En effet ce type d'intervention entraîne fréquemment une gène transitoire à l'éructation.Les perfusions sont retirées au deuxième ou au troisième jour post opératoire et la sortie est possible dès J4 ou J5 selon l'état du patient.

Arrêt de travail suite à la chirurgie

L'arrêt de travail est de 1 mois jusqu'à la consultation avec le chirurgien. Des conseils diététiques seront donné au patient. Une alimentation fractionnée moulinée est mieux tolérée les premières semaines.

Quelles sont les complications possibles ?

La plaie de l'oesophage
L'hémorragie
Le pneumothorax (la plèvre est très proche de la hernie)
Les troubles fonctionnels digestifs (souvent transitoires) que sont: la dysphagie et la gène à l'éructation.